Conglomerate

Aujourd'hui, le Conglomérat dirige la nation de Cascadia. Mais bien avant l'avènement des corporations qui le composent, une nation appelée OmniStat a connu son heure de gloire. La guerre civile a ensuite divisé OmniStat en trois nations, parmi lesquelles Cascadia, et les Émeutes de novembre ont enfin propulsé le Conglomérat au pouvoir.

Cascadia est une nation chargée d'histoire et vous allez dans cet article découvrir les événements qui ont façonné le pays et la ville qui vous attendent dans Mirror’s Edge™ Catalyst.

The Rise of OmniStat

L'avènement d'OmniStat

L'apparition d'OmniStat remonte à la Grande régression. Inspiré par les anciennes utopies et les sociétés sans classes dans lesquelles chaque citoyen avait une valeur égale et où la production était mise en commun, OmniStat a rapidement avalé la majorité des colonies isolées et des villes encore debout, pacifiquement ou non. Certains, s'opposant à cette philosophie, résistèrent jusqu'au bout, provoquant conflits et paranoïa au sein d'OmniStat, tandis que les dirigeants réalisaient que tout le monde n'était pas prêt à embrasser leur vision de l'État parfait.

Ils prirent donc les mesures nécessaires en augmentant les moyens de surveillance afin que tous les citoyens soient constamment contrôlés. OmniStat devint rapidement une dictature dirigée par le Parti dans le but de centraliser et de contrôler tous ses sujets et moyens de production.

The Kruger Uprising

Le soulèvement des Kruger

Les Kruger étaient l'une des plus anciennes Famille. Ils acceptèrent le pouvoir d'OmniStat et obtinrent des postes importants au sein du Parti alors en pleine croissance. Cependant, ils n'acceptèrent jamais vraiment la ligne du Parti et, les décennies passant, la famille Kruger se mit à comploter pour un changement drastique, pensant fermement que, pour que la civilisation continue de progresser, il fallait un modèle sociétal différent, fondé sur la libre entreprise et la réussite individuelle.

Malgré le risque de haute trahison, les Kruger parvinrent cependant à convaincre d'autres familles : certaines comprenaient des responsables du Parti et d'autres d'éminents collaborateurs à cette société. Lorsque la rébellion et la guerre civile engouffrèrent OmniStat, la famille Kruger et ses alliés se retrouvèrent naturellement en première ligne.

The Civil War

La guerre civile

Due à des décennies de haine et de frustration le soulèvement pris une ampleur bien plus grave que prévue, et OmniStat fut bientôt déchirée par une terrible guerre civile. Le conflit s'éternisa, et il amena les Kruger à admettre qu'il existait une autre vision d'une société idéale, différente de celle qui leur était proposée. D'autres forces politiques avaient également profité de l'occasion pour mettre en place leurs propres assemblées, et à la fin de la guerre, trois nations avaient émergé des cendres de ce qui fut autrefois la civilisation la plus puissante de la planète.

La division d'OmniStat

À la fin de la guerre, les dirigeants d'OmniStat durent reconnaître que leur nation autrefois glorieuse appartenait désormais au passé. Une conférence pour la paix fut organisée, en présence des représentants des trois factions nées du conflit.

Il fut décidé qu'OmniStat serait divisée en trois : la plus importante demeura OmniStat, toujours gouvernée par le Parti. Le deuxième État prit le nom de « Cascadia » et fut façonné par les familles qui avaient soutenu la Rébellion. Le troisième fut baptisé Sabaeus. Il s'agissait d'une théocratie, s'appuyant sur un texte sacré aux origines obscures.

Un cessez-le-feu fut signé et des frontières furent établies. Mais les tensions restent vives aujourd'hui encore et de nombreuses revendications n'ont jamais été entendues. Une paix durable reste donc illusoire.

The Founding

La fondation

À l'origine, Cascadia devait être une nation basée sur la démocratie ainsi que sur l'initiative individuelle et personnelle. Mais avec des dirigeants impliqués pour des motifs plus égoïstes, Cascadia commençait d'un mauvais pied. Les principes démocratiques furent vaguement inscrits dans des lois obscures et le système favorisa les individus s'étant auparavant distingués ou enrichis lors de la guerre. Entre un droit de vote limité et des familles peu disposées à partager leurs privilèges, Cascadia prenait déjà le chemin de la tyrannie.

Rise of the Corporate Houses

L'ascension des grandes maisons

La peur et le ressentiment profonds à l'égard d'OmniStat et du Parti furent à l'origine de l'initiative d'effacer toute trace du passé, et de rebâtir la nation à partir d'une feuille blanche. Des statues furent érigées en l'honneur de valeurs comme la liberté et l'entreprise individuelle, ainsi que pour célébrer les douze familles à l'origine du soulèvement Kruger.

En seulement dix ans, ces familles contrôlèrent près de 80 % du marché « libre », et leur domination continuait de croître. L'Assemblée cascadienne essaya de mettre en place une législation limitant l'influence des corporations. Ce projet était voué à l'échec, car la plupart des parlementaires appartenaient à une famille : les lois demeurèrent symboliques.

Les Familles se firent connaître comme étant les grandes maisons et leurs richesses ne cessèrent de croître. La société cascadienne finit par être divisée en trois castes distinctes : la loCaste reléguée aux Terres-grises, la midCaste confinée aux rues toujours plus grouillantes de la ville, et la hiCaste surplombant les tumultes dans sa tour d'ivoire.

Apprenez-en plus sur les Corporations de Glass

Le Conglomérat

Le Conglomérat est né de la réunion des douze maisons majeures dans la perspective de façonner l'avenir de Cascadia. En raison de rivalités fortes, il fut décidé que seules neuf maisons auraient un siège au Conseil du Conglomérat, en fonction de leurs parts de marché. Cette décision visait à maintenir un semblant de concurrence et à éviter le statu quo.

Cette mesure extraordinaire fut néanmoins contestée. Des années durant, un mécontentement se répandit dans la population et des manifestations furent organisées pour protester contre les conditions de travail, les inégalités sociales et le mode de scrutin tronqué. Tout cela fut certes débattu à l'Assemblée cascadienne mais rien de concret ne sortit jamais de ces discussions.

The November Riots

Les Émeutes de novembre

Le pouvoir toujours plus important du Conglomérat attisa les tensions et parmi les différents mouvements de protestation, un groupe pacifiste commença à émerger. Il trouva le plus de soutien à Glass, où il fut fondé, et lors d'une froide journée de novembre, environ cent mille personnes défilèrent à Zephyr Station. Ils se rassemblèrent pour scander des slogans anti Conglomérat. Mais certains manifestants se mirent à agir violemment. Des coups de feu retentirent et cette manifestation pacifiste tourna rapidement au chaos. Les émeutes durèrent trois jours et mirent Glass à feu et à sang.

Les autorités finirent par reprendre le contrôle et les responsables de ces violences furent arrêtés. Les fondateurs du mouvement furent retrouvés morts et les autorités accusèrent les casseurs à l'origine des violences. Le Conglomérat accusa l'Assemblée d'inaction et pointa son manque d'autorité.

The Conglomerate Takes Power

Le Conglomérat au pouvoir

Les mesures prises par l'Assemblée s'avérèrent insuffisantes et tardives et, quand le Conglomérat déclara qu'elle n'était pas capable de diriger la nation, seule une minorité s'y opposa. Le Conglomérat prit le pouvoir à Cascadia. Glass fut choisie pour devenir le symbole de la grandeur du Conglomérat. Des travaux de réaménagement furent accélérés pour faire de la mégapole un modèle de la puissance du nouveau pouvoir, seulement surpassé par Cascadia Prime, la capitale où siège le Conseil du Conglomérat.

15 ans après la prise de pouvoir du Conglomérat, Mirror’s Edge Catalyst vous met dans la peau de Faith, l'héroïne se battant pour tous les laissés-pour-compte contre la dictature du Conglomérat. Luttez contre l'oppression et regagnez votre liberté dans une ville depuis trop longtemps opprimée.

Découvrez-en plus sur le monde de Mirror’s Edge Catalyst sur la page Intrigue